Rouge Neige

 

Recherche (n°/nom)         
  I N F O R M A T I O N  |   É V È N E M E N T S   |  É Q U I P E M E N T

I N F O R M A T I O N
NOM :Rouge Neige (138206)
ALLÉGEANCE :Aucune
LEVEL :2
CLASSE :humanoïde
RACE :Nain
SEXE :Femme
ÉTAT :Indemne
CRÉATION :2018-07-27
ANCIENNETÉ :23 jours
MEURTRE(S) :3
Dont PJ :0
DÉCÈS :0

D E S C R I P T I O N
Un village.

Le sien. Entre mer et montagnes.

Son clan.

Souvenirs confus...

Elle se rappelait du vieil homme. Le shaman. Il l’avait choisie, elle, parmi les autres jeunes Nains. Une fille, des dents avaient grincé.

Terre. Eau. Feu. Air. Les enseignements majeurs. Les tatouages rituels sur son visage. Sous le regard des Dieux.
Elle était si jeune… Nombreuses, les années d'études.

Et puis la nuit du cauchemar. Des hommes, sur des nefs noires, sautant de leurs vaisseaux sur la plage…
Là aussi, le feu. Mais pas le même. Et du sang, partout.

L’image d’un homme la frappant à la tempe, et plus rien. Comment s’appelait-elle, déjà ? La terreur de la mémoire en lambeaux…

Jusqu’à cette grève. Des débris autour d’elle. Un naufrage, sûrement.
Parmi eux, une vieille masse. C’était déjà ça.

Elle s’enfonça dans les sapins , à la recherche d’eau. Et puis… les loups.

Elle courut autant que possible, avant l’encerclement. Quand ce fut trop dur, elle s’appuya, le dos contre un arbre.
Elle combattit, avec la force du désespoir. Elle leur fit du mal. Elle tua.

Mais fatiguée, si fatiguée… Il en restait trois, des monstres. A genoux, elle savait qu’elle allait mourir.

Sans se rappeler de son propre nom. Son âme ne serait pas en paix…
Devant la fin inéluctable, involontairement, issue de sa mémoire bousillée, un chant rauque s'éleva de ses lèvres, emplissant la forêt...

Et soudain...
Une ombre bondit et s’interposa. Flèches et poignard.
Si rapide... Les loups tombèrent, morts.
L’étrangère (elle sentit tout de suite la métisse, humaine et elfe) se retourna vers elle, en souriant. Mais les yeux durs. De la glace qui la transperçait.

Une femme de la forêt, belle et dure comme un arbre. Une femme du Nord, comme elle.
Tatouée selon ses rites. Des tatouages similaires, elle en avait aussi. Bêtement, cela la rassura : elles venaient du même monde.

L'étrangère lui parla, dans une langue inconnue.

Elle ne comprit qu’une seule chose : elle lui donnait un nom. Rouge Neige.

Elle se souvenait d’une coutume de son clan. Celui ou celle qui te nomme, pour une dette, devient ton maître.

Elle se leva et la suivit. Pour toujours.
A jamais, où qu’elles aillent.
Elle retrouverait la mémoire, se rappellerait de ses enseignements, et la protègerait.